Cigarette électronique : quels sont les composants présents dans les e-liquides ?

C’est un fait. La cigarette électronique est en plein essor et révolutionne considérablement le monde des “fumeurs”. Nombreux sont ceux à adopter ce petit appareil électronique pour tenter de se sevrer du tabac. Depuis son arrivée sur le marché européen, la e-cigarette ne cesse de faire l’objet d’innovations afin de s’adapter aux besoins des vapoteurs…

Vous possédez une e-cig ou vous souhaitez en acquérir une ? Dans ce cas de figure, des questions semblent évidentes… Que contiennent les e-liquides ? Les composants sont-ils sans danger pour la santé ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

La conquête de la e-cigarette

Ils vapotent dans la rue, chez eux, entre deux rendez-vous… L’e-cigarette est partout ! Le vaporisateur personnel est un dispositif conçu pour vaporiser une solution nommée « e-liquide ». En France, on estime qu’un français sur cinq a déjà utilisé cette cigarette au moins une fois dans sa vie. Mais ce n’est pas tout. L’hexagone est le troisième marché mondial de la cigarette électronique avec environ 4 millions de vapoteurs, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni.

En 10 ans, l’e-cigarette s’est véritablement imposée et l’engouement pour cette dernière ne semble pas s’arrêter ! Les boutiques et sites e-commerces spécialisés sont plus que jamais en pleine expansion. Si la vapoteuse a intégré le quotidien des Français, c’est aussi car elle est directement liée à la notion de sevrage tabagique. En effet, la e-cig apparaît comme une véritable alternative pour arrêter la cigarette.

A quoi sert le e-liquide ?

Pour vapoter, il faut de la vapeur… Et pour créer de la vapeur, il faut du e-liquide ! Ce produit est indissociable de la cigarette électronique car c’est grâce à ce fluide chauffé que le nuage vaporeux de fumée se forme. Les e-liquides sont vendus dans des flacons dans des magasins spécialisés ou sur internet. Le vapoteur doit remplir le réservoir de sa e-cigarette puis actionner la batterie de cette dernière. Un courant électrique est alors envoyé vers la résistance qui se trouve au centre du clearomiseur. Le e-liquide chauffe et se vaporise. C’est là que le vapoteur peut tirer sur l’embout de sa e-cig pour vapoter. Sans e-liquide, pas de vapotage possible !

Quels sont les composants du e-liquide ?

Tour d’horizon des principaux composants

Le e-liquide est tout d’abord composé de ce qu’on appelle “la base”. Sans deux éléments bien spécifiques, l’élaboration du e-liquide est impossible. Mais quels sont ces deux éléments ? Le Propylène Glycol (aussi nommé PG) et la Glycérine Végétale (aussi nommée VG). Ces deux composants sont complémentaires. En effet, ils permettent de créer une solution de base neutre, c’est-à-dire sans goût.

Pour former le e-liquide, la somme du PG et du VG doit être égale à 100. Des boosters de nicotine ainsi qu’un ou plusieurs arômes concentrés viennent compléter la composition du e-liquide. Le choix de la base est important car c’est elle qui déterminera le hit, le goût et la quantité de vapeur. Ainsi, certains vapoteurs préfèreront consommer un e-liquide avec une base à 70% de PG et 30% de VG… Alors que d’autres choisiront une base composée de 20% de VG et 80% de PG.

Le propylène glycol

Comme énoncé précédemment, le PG est essentiel à la base. Il s’agit d’un liquide incolore, neutre, presque inodore et légèrement visqueux. Le PG est un composé directement issu de la pétrochimie. En effet, ce composant sert depuis des années dans différents secteurs industriels comme la cosmétique, la pharmaceutique ou l’alimentaire. Cette substance est largement utilisée comme émulsifiant, conservateur ou encore comme solvant. Le PG peut, par exemple, être présent dans certaines boissons, certains yaourts ou certains shampoings !

Mais à quoi sert le PG dans le e-liquide ? C’est très simple. Ce liquide neutre sert à faire ressortir la puissance du hit ainsi que la puissance de l’arôme tout en produisant de la vapeur. Enfin, il faut savoir que le PG est souvent considéré à tort comme un composant “dangereux”. Pourquoi ? Car il est souvent confondu avec l’éthylène glycol… Aussi connu sous le nom d’antigel ! Rassurez-vous, ces deux substances sont très différentes !

La glycérine végétale

Place à la glycérine végétale. Ce liquide est inodore, incolore et visqueux. La GV est utilisée dans de nombreux secteurs industriels. Dans le milieu pharmaceutique, elle entre, par exemple, dans la composition des sirops contre la toux. Il est également fréquent de la retrouver dans certains produits de cosmétique comme agent hydratant et comme solvant. Il est ainsi courant de retrouver cette substance dans les savons de Marseille, les dentifrices ou encore les crèmes hydratantes.

Dans l’alimentaire, là encore, la glycérine végétale est souvent utilisée comme humectant, solvant ou émulsifiant. A quoi sert la VG dans le e-liquide ? Elle permet d’obtenir un volume important de vapeur… Un nuage de fumée très dense ! Elle sert aussi à diminuer la sensation de hit et atténue les saveurs.

Les arômes

Les arômes permettent de vapoter des saveurs aromatisées. Les arômes ne sont pas “indispensables” pour vapoter… Cependant, sans eux, la vape n’aura aucun goût. Pour une bonne expérience de vapotage, ils sont donc très importants. On distingue deux types d’arômes : l’arôme de qualité alimentaire et l’arôme naturel.

Attention, les arômes de qualité alimentaire doivent être achetés dans des magasins spécialisés. Pourquoi ? Car certains arômes alimentaires sont uniquement destinés à l’alimentation ! Sachez que les arômes sont très nombreux et qu’il en existe pour satisfaire absolument tous les goûts : fruités, sucrés, légers… Il est même possible de créer des combinaisons de saveurs !

La nicotine

Le dernier élément qui peut être présent dans le e-liquide est la nicotine. Cette substance est bien connue des fumeurs… La nicotine stimule ou calme le fumeur selon la dose injectée. La nicotine rend également dépendant et peut avoir des effets très dangereux sur la santé. Dans le e-liquide, la vapoteur peut choisir le dosage de la nicotine. Il peut ainsi mieux gérer sa consommation et se sevrer peu à peu.

La nicotine est aussi responsable du hit. Plus le dosage est fort, plus le hit sera intense. Un vapoteur quoi souhaite perdre sa dépendance doit connaitre le dosage qui lui correspond. Pourquoi ? Car un sous dosage va créer un manque tandis qu’un surdosage peut avoir des effets néfastes sur la santé. Enfin, sachez qu’il existe également des e-liquides sans nicotine !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À ne pas manquer