Comment bien choisir votre atomiseur reconstructible ?

Si vous vapotez depuis un certain temps, vous songez peut-être à vous renseigner sur les atomiseurs reconstructibles… Mais difficile de s’y retrouver face à tous ces termes techniques et ces abréviations qui ne vous parlent pas. Rassurez-vous, vous n’êtes pas tout seul dans ce cas ! Vous désirez comprendre ce qu’est réellement un atomiseur reconstructible et comment bien le choisir ? Découvrez tous nos conseils pour vous aider à faire votre choix !

Qu’est-ce qu’un atomiseur reconstructible ?

Si le sujet vous intéresse, vous avez certainement déjà quelques notions sur les atomiseurs reconstructibles ou réparables, cependant, il peut être intéressant de faire une petite mise au point ! L’atomiseur reconstructible est une partie essentielle de la cigarette électronique. En effet, c’est dans l’atomiseur que l’e-liquide est vaporisé sous la forme d’aérosol, ou plus précisément de vapeur. Cette vapeur est celle que le vapoteur va aspirer. Attention, l’atomiseur reconstructible est différent du clearomiseur. En effet, ces deux termes sont souvent confondus ! L’atomiseur reconstructible, est, comme son nom le laisse entendre, un élément qui permet de gérer soi-même la résistance ! Avec le clearomiseur, la résistance est déjà prête à l’emploi.

Comment fonctionne l’atomiseur reconstructible ?

Comme évoqué précédemment, l’atomiseur réparable est un réservoir de e-cig qui permet de faire soi-même les résistances. Grâce à un plateau de montage bien spécifique, le vapoteur peut insérer lui-même ses propres résistances. Le fonctionnement est assez facile à comprendre car il est très semblable à celui d’un réservoir classique. Le coton passe au travers de la résistance élaborée à partir de fil résistif. Le coton va alors s’imbiber d’e-liquide. Une fois la batterie activée, la résistance va chauffer et l’e-liquide va se vaporiser en arrivant dans la gorge par l’embout.

Quels sont les différents types d’atomiseurs ?

Si vous commencez à vous intéresser aux atomiseurs reconstructibles, vous remarquerez très vite que le langage est bien spécifique : RTA, RDA, drip-tip… Nul besoin de tout maîtriser, cependant, pour bien choisir, il faut pouvoir différencier les différents types d’atomiseurs. Voici les principaux modèles que vous pouvez rencontrer :

Le RTA ou Rebuildable Tank Atomizer : il s’agit d’un atomiseur reconstructible avec un réservoir au-dessus de la résistance.

Le RDTA ou Rebuiladable Dripping Tank Atomizer : il s’agit d’un atomiseur qui possède un réservoir sous la résistance. Avec ce type d’atomiseur, la vapeur est plus chaude car les résistances sont plus proches du drip-tip.

Le RDA ou Rebuildable Dripping Atomizer : il s’agit d’un atomiseur sans réservoir. Aussi nommé dripper, cet atomiseur s’alimente au goutte à goutte.

Quels sont les avantages de l’atomiseur reconstructible ?

Utiliser un atomiseur reconstructible présente différents avantages dont 2 principaux. Tout d’abord, l’atomiseur réparable fournit des sensations de vapotage différentes. En effet, l’atomiseur reconstructible permet d’obtenir des saveurs plus intenses. Si vous souhaitez redécouvrir les e-liquides, l’atomiseur reconstructible est donc idéal ! En fonction des résistances installées, vous pouvez moduler votre cigarette électronique et obtenir des résultats tout à fait différents.

L’autre avantage très intéressant, c’est la possibilité de faire des économies ! En effet, même si l’atomiseur reconstructible peut coûter cher à l’achat, ce dernier vous permettra de soulager votre porte-monnaie sur le long terme. Grâce à l’atomiseur réparable, vous pouvez modifier votre résistance vous-même. Vous avez simplement besoin de fil résistif, de coton, de quelques outils… Et d’un peu d’entrainement. Le “coil”, l’autre nom de la résistance reconstructible, est facile à entretenir et n’a besoin que d’un peu de coton pour fonctionner !

En résumé, choisir l’atomiseur reconstructible c’est choisir de faire des économies et de “créer” un vapotage personnalisé qui vous correspond vraiment !

Est-il compliqué de passer à l’atomiseur reconstructible ?

Faire sa résistance soi-même peut paraître décourageant… Tout comme le choix d’un premier atomiseur. Si cela peut sembler compliqué au premier abord, rassurez-vous, les atomiseurs reconstructibles ont bien évolué ces dernières années. En effet, aujourd’hui, les possibilités de montage sont plus accessibles aux néophytes. De nos jours, on trouve de plus en plus de coils déjà prêts à l’emploi. Il est donc plus facile de s’y mettre et de vapoter avec un atomiseur reconstructible… Une fois les règles de base bien assimilées, c’est un vrai jeu d’enfant !

Quel atomiseur reconstructible choisir ?

Pour savoir quel atomiseur reconstructible choisir, vous devez vous poser des bonnes questions… En effet, pour faire ce choix, vous devez savoir quelles sont vos envies et comment vous désirez vapoter ! La première question que vous devez vous poser est la suivante : inhalation directe (DL) ou inhalation indirecte (MTL) ? Les modèles seront alors différents !

Si vous êtes plutôt orienté saveurs et que vous souhaitez tester de nombreux e-liquides, vous pourrez vous diriger vers le RDA. Ce modèle sans réservoir est idéal pour découvrir de nouveaux arômes… Pour l’utiliser, il suffit d’imbiber la résistance en plaçant quelques gouttes sur le coton. Le dripper est un excellent choix pour les vapoteurs qui désirent changer de saveurs fréquemment !

Si vous préférez la version avec réservoir, il faudra vous tourner vers un RDTA. Ces atomiseurs disposent d’un plateau de montage sur la partie supérieure du clearomiseur. Avec ce type d’atomiseur, vous bénéficiez des qualités de vape d’un dripper mais avec la possibilité de stocker votre e-liquide.

Si vous souhaitez opter pour un atomiseur qui vous permettra de faire vos propres montages via un deck ainsi qu’un réservoir, il faudra alors choisir un RTA. Ce type d’atomiseur “Tank” possède un diamètre plus large pour pouvoir effectuer des montages facilement.

Pourquoi faut-il bien choisir la résistance ?

Comme vous l’aurez compris, la résistance est très importante quand on désire opter pour l’atomiseur reconstructible. Si certains atomiseurs sont livrés avec et permettent de savoir quelles résistances utilisées, ce n’est pas toujours le cas… Sachez alors que les atomiseurs à inhalation indirecte utilisent des petites résistances avec des valeurs d’environ 1.0Ω. Les atomiseurs à inhalation directe utilisent des résistances de grande taille avec des valeurs inférieures à 1.0Ω.

Comme vous l’aurez compris, les atomiseurs reconstructibles sont des pièces très importantes qui peuvent permettre de changer totalement votre façon de vapoter ! Si vous êtes prêts à mettre la main à la pâte, les atomiseurs reconstructibles devraient vous intéresser ! Pour découvrir plus de saveurs, pour avoir plus de vapeur ou pour faire des économies… Toutes ces raisons finiront par vous convaincre d’essayer l’atomiseur réparable !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À ne pas manquer