E-cigarette et allergie : quelles sont les solutions ?

Votre gorge vous gratte, vous avez mal à la tête, vous ressentez même parfois des nausées… Votre e-cigarette semble vous donner de nombreux maux et vous ne comprenez pas pourquoi ? Certains vapoteurs ressentent des réactions allergiques lorsqu’ils vapotent. Heureusement, cela est assez rare… Mais si vous êtes dans ce cas de figure, vous cherchez certainement à résoudre ce problème et cela est bien normal ! Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’e-cigarette et les allergies qu’elle peut provoquer.

Repérer une allergie à la cigarette électronique

Les yeux qui piquent et qui gonflent, la gorge qui gratte, des éruptions cutanées, une sensation désagréable qui vous envahit… Étrange, vous venez justement de tirer sur votre cigarette électronique ! Bien évidemment, cela peut être un simple coup de froid ou un rhume… Cependant, si les réactions persistent, il faudra alors reconsidérer la chose ! En effet, “l’allergie à la cigarette électronique” existe bien… Néanmoins, et comme vous vous en doutez, les personnes allergiques ne le sont pas à l’appareil électronique en tant que tel ! En réalité, ils réagissent à un ingrédient présent dans le e-liquide : le propylène glycol.

Le propylène glycol, principal coupable des allergies

Qu’est-ce que le PG ?

Si les allergies se déclarent lorsque vous vapotez, vous êtes certainement allergique à l’une des deux substances présentes dans le e-liquide… Il ne s’agit probablement pas de la glycérine végétale (VG) mais bien du polypropylène glycol (PG). Si cela peut vous rassurer, sachez que très peu de personnes y sont réellement allergiques. En effet, vous ne le savez peut-être pas, mais le PG est également présent dans de nombreux plats, boissons, cosmétiques mais aussi dans certains médicaments. Le PG est donc une substance très répandue et pas seulement dans les e-liquides.

Comme énoncé précédemment, sachez qu’une infime partie de la population est réellement allergique au PG… Mais si les symptômes persistent plus d’une semaine lorsque vous consommez le e-liquide et que vous souhaitez éclaircir le mystère, vous n’aurez pas d’autres choix que de prendre rendez-vous avec un allergologue. Ce spécialiste pourra alors réaliser une batterie de tests afin de mettre le doigt sur le problème et déterminer si oui ou non vous êtes vraiment allergique… Dans le cadre d’une consultation, le spécialiste pourra également déterminer avec précision votre sensibilité au PG.

Comment différencier l’allergie de la simple intolérance au PG ?

Comme vous l’aurez compris, les allergies au propylène glycol sont très rares… Voilà pourquoi l’allergologue sera le seul professionnel de la santé à pouvoir déterminer si vous êtes réellement allergique ou si vous présentez simplement une légère intolérance ou sensibilité particulière au PG. Dans ce deuxième cas de figure, les symptômes sont moins importants même s’ils n’en demeurent pas moins désagréables. Cela peut, par exemple, se traduire par une sensation de gorge asséchée, des yeux sensibles, des légères nausées… Rassurez-vous, être allergique ou intolérant au PG ne veut pas nécessairement dire que vous devez arrêter de vapoter !

Comment éviter les allergies ou l’intolérance au polypropylène glycol ?

Si vous êtes allergique ou intolérant au propylène glycol, sachez qu’il existe des solutions pour stopper ces réactions gênantes… Bien évidemment, il ne s’agit pas de vous débarrasser de votre cigarette électronique ! La première solution consiste à réduire la quantité de PG présente dans votre e-liquide. En effet, vous pouvez composer vous-même votre base en augmentant la proportion de glycérine végétale. En modifiant vous-même votre base et en réduisant le taux de PG, ce dernier ne vous affectera plus. Pour vérifier si ce nouvel e-liquide vous convient mieux, il faudra le tester pendant au moins une semaine.

Allergie e-cig : quand le problème est ailleurs…

Les saveurs dans les e-liquides

Si le propylène glycol n’est pas le responsable de vos maux, il faut alors chercher un autre coupable… Il s’agit peut-être d’un arôme présent dans le e-liquide. Dans ce cas de figure, il faudra alors faire des tests et changer les saveurs. Si vos symptômes se sont développés il y a peu et que vous avez essayé un nouvel arôme, vous savez ce qu’il vous reste à faire… Si vous n’aimez pas les e-liquides sans arômes, vous pouvez toujours vous tourner vers ceux à base de menthe. Ils sont généralement très bien tolérés.

La déshydratation liée à l’e-cigarette

Sachez que la déshydratation peut aussi être responsable de vos symptômes ! En effet, la cigarette électronique assèche la bouche et la gorge. Si vous vapotez de façon régulière et que vous avez tendance à ne pas boire suffisamment, votre gorge peut alors vous irriter, vos yeux peuvent vous démanger… Pour résoudre le problème n’oubliez pas de boire beaucoup et fréquemment ! Si cela n’est pas dans vos habitudes, n’oubliez pas de vous mettre des rappels plusieurs fois par jour sur votre smartphone. Cela pourra vous aider à boire au moins vos 2 l d’eau au quotidien !

Un surdosage de nicotine

La tête qui tourne, des nausées, le cœur qui bat rapidement… Si vous n’êtes pas allergique au PG, le problème est peut-être le dosage de nicotine, ou plutôt le « surdosage ». En effet, les symptômes d’un surdosage peuvent être sensiblement similaires à ceux d’une allergie au PG. Soyez donc très attentif à ce point et n’hésitez pas à vérifier le dosage sur les derniers produits que vous avez achetés. Choisir le bon taux de nicotine est très important pour vapoter sans danger. N’hésitez donc pas à bien vous renseigner en amont. Veillez à toujours vous tourner vers des produits de qualité, cela est très important !

Comme vous l’aurez compris, si vous réagissez mal à la cigarette électronique, c’est peut-être car vous êtes intolérant au propylène glycol. Les allergies sont, quant à elles, beaucoup plus rares. Si vous souhaitez vous débarrasser des symptômes, il faudra donc revoir votre base de e-liquide ou trouver un substitut pour vous débarrasser du PG ! Si cette substance n’est pas la grande responsable de vos maux, il faudra alors peut-être revoir le dosage de nicotine… Dernier conseil, si vous vapotez, n’oubliez pas de vous hydrater correctement car la déshydratation peut aussi avoir des effets néfastes sur votre santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À ne pas manquer